Présentation

SMAP 7

Illustration 1

Illustration 1 : photographie de la station de mesure

La Station de Mesure de l’Air de Paris 7 (SMAP7) se situe au 7ème étage du bâtiment Lamarck B à l’Université Paris Diderot. Elle a pour but de mesurer les polluants chimiques et particulaires de l’atmosphère et intègre également une station météorologique. Cette station est gérée par le personnel du LISA (Laboratoire Inter-Universitaire des Systèmes Atmosphériques) et le service de TP de l’UFR de chimie. Elle sert également de support pédagogique pour les étudiants de l’Université (LIPAC, licence de chimie, licence STEP, master SGE).

Elle permet notamment de suivre les concentrations en polluants atmosphériques gazeux et particulaires ou encore la hauteur de la couche de mélange. Une station météorologique fait également partie de la plateforme et permet de connaître la température, l’humidité relative de l’air ou encore la vitesse du vent et sa direction.

Géographiquement, la station se trouve près du périphérique parisien entre la porte d’Ivry et la porte de Charenton. Le quartier est surtout résidentiel avec également l’implantation récente de nombreuses entreprises et commerces. De ce fait, on peut considérer SMAP7 comme une station « urbaine de fond » avec toutefois un impact du trafic important.

 

La plateforme OCAPI* : Plateforme d’Observation de la Composition Atmosphérique Parisienne de l’IPSL (Institut Pierre Simon Laplace)

SMAP7 fait partie d’un réseau de surveillance de la qualité de l’air nommé OCAPI, créé en juin 2014. La plateforme OCAPI regroupe 6 laboratoires, tous travaillant sur des thématiques d’environnement. Elle a pour but de fédérer les moyens et les compétences d’observation de la composition et de la dynamique de l’atmosphère parisienne de ces 6 laboratoires.

Illustration 2 : diagramme représentant les collaborateurs du réseau OCAPI

De plus, les laboratoires et infrastructures partenaires sont rattachés à des Observatoires des Sciences de l’Univers régionaux comme l’OVSQ (Observatoire de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines ou EFFLUVE (Enveloppes Fluides de la Ville à l’Exobiologie). OCAPI vise également à renforcer les liens avec les structures publiques en charge du suivi de la qualité de l’air (AIRPARIF, LCSQA).

*http://observations.ipsl.fr/composition-atmospherique-en-idf.html