M2 SAGE - Systèmes Aquatiques et Gestion de l'Eau

SAGE dispense une formation transversale, orientée autour du fonctionnement et de la gestion de l’eau à l’échelle des bassins versants urbains et à l’échelle des bassins versants hydrographiques naturels. Ce fonctionnement est analysé du double point de vue d’une part des processus biogéochimiques qui gouvernent la qualité des milieux aquatiques en interaction avec leurs bassins versants et d'autre part, de la connaissance et de la compréhension des instruments de la gestion de l'eau, qu'il s'agisse des procédés techniques de collecte et de traitement des eaux ou des principales politiques de l'eau mises en œuvre dans différentes régions du monde.

Public :

  • Étudiants issus d’une filière universitaire (Maîtrise ou Master 1 en sciences de l’environnement, physico-chimie, chimie, …)
  • Élèves-ingénieurs (ENPC, ESTP ...)

Télécharger le PDF de présentation

En sortie de M2

chargé d'études, chargé de mission, ingénieur d’études dans :

  • Des grandes entreprises ou des bureaux d’études spécialisés dans l’eau et l’environnement,
  • Dans les collectivités locales notamment dans les services de l’eau et de l’assainissement

Après un doctorat

Ingénieur R&D, chef de projet, enseignant-chercheur, chercheur en secteur privé ou public.

   

Ingénieur secteur public

   

Ingénieur secteur privé

   

Enseignant-chercheur

   

Chercheur

   

Post-doctorat

 

Après un MASTER SAGE complété par un doctorat à la Faculté des sciences et technologie de l’Université Paris-Est Créteil, j’ai intégré, il y a un peu plus de 10 ans, la Direction R&D du SIAAP, syndicat en charge du traitement des eaux usées en agglomération parisienne. 

Aujourd’hui, en tant qu’expert eau et assainissement, je dirige un service de 19 personnes, ingénieurs et techniciens supérieurs. Ce service assure des missions technico-scientifiques de deux types : l’une d’expertise et d’assistance auprès des autres directions du SIAAP, en particulier les exploitants des usines d’épuration ; l’autre de pilotage de projets de recherche appliquée dans le but de développer les outils et les connaissances indispensables pour répondre aux problématiques industrielles et environnementales de demain.

Le Master SAGE a constitué une belle rampe de lancement de ma carrière professionnelle. Cette formation initiale m’a apporté un socle de connaissances solide en sciences et techniques de l’environnement. L’équilibre entre les enseignements théoriques, nécessaires à la bonne compréhension des concepts qu’on est amené à manipuler dans le cadre de nos activités d’expertise, et les enseignements plus technico-pratiques, apportés notamment via par les nombreuses interventions de professionnels au cours de la formation, sont selon moi un atout fort de ce Master.

Vincent R.

Aujourd’hui maître de conférences à AgroParisTech en chimie analytique et sécurité sanitaire des aliments, j’ai commencé ma carrière d’étudiant et de chercheur dans le domaine de l’environnement. J’ai effectué le master 2 SAGE après une licence de chimie et le M1 SGE. J’ai très tôt été intéressé par les sciences de l’environnement et le choix du domaine de l’eau me paraissait comme une évidence. Cette année de Master m’a permis de confirmer cet attrait pour l’environnement et les milieux aquatiques et m’a surtout permis de réaliser mon goût pour la recherche. J'ai donc effectué mon stage au Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (LEESU) et ensuite poursuivi avec une thèse sur l'étude des sources et du devenir des contaminants émergents dans le bassin de la Seine.

Aussitôt après ma thèse, j’ai réussi à trouver un poste de titulaire d’enseignant-chercheur à AgroParisTech. Je poursuis mes recherches dans le domaine de la compréhension des sources et du devenir des contaminants dans les aliments dont l'environnement constitue une partie importante. Les connaissances du cycle de l'eau en milieu agricole (qui conditionne le transfert des pesticides et des nutriments vers les plantes) et sur les polluants persistants de l'environnement et leur physico-chimie me sont plus que jamais utiles dans mes recherches et mes enseignements.

Le Master 2 SAGE a constitué, pour moi, une étape importante dans mon cursus universitaire, mais également dans ma vie professionnelle. Bien qu’ayant changé d’orientation vers la qualité et la sécurité sanitaire des aliments, j'ai pu constater que je continue fortement de mobiliser les savoirs acquis durant cette année, bien au-delà des seules sciences de l’environnement.

Mathieu C.

À la suite d’un baccalauréat agricole, je me suis orienté vers un BTSA gestion et maîtrise de l'eau. Cela m’a permis d’acquérir les bases techniques de la gestion de l'eau tout en apportant un savoir-faire  pratique à cette formation en faisant un stage à la SADE. J’ai alors pu me former à la gestion patrimoniale des réseaux d'eaux potables sur le terrain.

Souhaitant approfondir ces connaissances mais aussi mon expérience, j'ai ensuite intégré une licence professionnelle "gestion des services à l'environnement" en alternance avec Veolia Eau. La thématique de l'alternance était le suivi permanent des réseaux d’eaux usées.

travail, j’ai néanmoins postulé à des masters dans le même secteur afin de maximiser mes chances de réussite professionnelle. J'ai donc ensuite intégré le master SAGE à la suite duquel j’ai effectué un stage chez SAFEGE sur la réalisation de schémas directeurs d'eau potable.

Dès la sortie du stage, j'ai décroché mon premier CDI dans le bureau d'étude Confluences. Mes missions de chargé d'études consistent aujourd'hui à dimensionner des réseaux de gestion des eaux pluviales de façon alternative (noues, bassins de régulation), étudier des renaturations et restauration de bassins à la fois d'agrément et d'eaux pluviales. Nos études consistent de façon plus générale à réaliser des aménagements hydrauliques en lien avec l'écologie et ce de façon durable. Ces missions nécessitent de rédiger des dossiers réglementaires, organiser, participer aux réunions et après 1 an d’expérience réaliser des suivis de chantiers.

Le master SAGE m’a permis d’acquérir les éléments techniques et scientifiques essentiels pour intégrer une entreprise. La pluralité des cours et de nombreux travaux de groupes permettent d’avoir un éventail de connaissances assez large. Les divers intervenants et les liens avec les entreprises, font du master SAGE un diplôme en phase avec tous les acteurs professionnels.

Romain A.

Après un premier parcours professionnel (BTS et Licence Pro) complété par le Master SAGE, j'ai intégré il y a  7 ans, d'abord en tant que VIE, puis au poste d'ingénieur de metteur en route, la société DEGREMONT dont les activités principales sont le dimensionnement et la construction d'usine de traitement d'eaux usées.

Spécialisé dans le traitement des eaux usées, mon métier consiste à coordonner et réaliser la mise en service de stations d'épuration à l'international, tant d'un point de vue électrique, automatisme que process. Ce métier de mise en route, assez méconnu, consiste dans un premier temps à tester les équipements et automatismes de l'installation, puis dans un second temps d'en ajuster le process afin d'obtenir les performances de traitement en vue de la réception du projet. Un troisième volet de formation intervient en fin de mission, afin d'accompagner le futur exploitant et l'aider à s'approprier le fonctionnement de l'usine. C'est un métier passionnant qui  m'a permis de m'approprier de nombreux procédés (boue-activée, BRM, SBR, désodorisation, traitement boues, chloration) sur de multiples installations  de tailles variables (de 5000 à 1,6 millions d'EH).

Le Master SGE-SAGE a été pour moi à la fois l'occasion d'asseoir et de renforcer mes connaissances théoriques dans le domaine de l'environnement, ainsi qu'une bonne mise en bouche à l'entrée dans le monde professionnel de l'ingénierie. En effet, le point fort de ce Master reste pour moi la multitude des intervenants techniques et professionnels qui sont venu nous présenter leurs domaines particuliers ainsi que les nombreux projets multidisciplinaires que l'on a réalisés en équipe.

Clément R.

Descriptif des enseignements

Trois disciplines de base : Physico – chimie des eaux, mécanique des fluides et microbiologie des eaux
Des approfondissements dans les domaines suivants :

  • Scientifiques et techniques (qualité de l’eau dans les bassins versants, écologie aquatique, capteurs, hydrologie, hydrologie urbaine, hydrogéologie, traitement de l’eau, modélisation des hydro-éco-systèmes)
  • Gestion de l’eau (droit et politique de l’eau, eau dans les pays en développement)

Et un projet multidisciplinaire

Second semestre : stage de 4 à 6 mois à temps plein en entreprise ou en laboratoire

Télécharger la maquette

Exemples de stages en laboratoire ou en entreprise

Missions de maîtrise d'œuvre de projets d'infrastructures d'eau potable à la Réunion : réservoirs, unité de potabilisation, galerie drainante, réseau d'adduction SAFEGE
Définition et validation d’un modèle réservoir pour la modélisation du comportement hydrique des toitures végétalisées CEREMA
Suivi des alkylphénols et du bisphénol A sur le bassin de l’Orgeval et dans les sols franciliens LEESU
Caractérisation et évolution de la qualité des eaux de pluie de toiture stockées CSTB
Participation à l’élaboration du cadre de pilotage du plan d’action mis en place sur l’aire d’alimentation des captages de la fosse de Melun et de la basse vallée de l’Yerres SEDIF
La réduction de l’usage des pesticides en milieu urbain ARTELIA
Construction d’un profil hydraulique dans le cadre d’un appel d’offre et dimensionnement conceptuel d’une station de traitement d’éffluents issus d’une brasserie PacificTech Slutions (Philippines)
Optimisation de la gestion des réseaux d’eau potable en couplant un logiciel de simulation hydraulique et un algorithme génétique VEOLIA
Évaluation de la biodisponibilité des métaux dans les sédiments par des méthodes biologiques et géochimiques EDF
Participation à l'amélioration du rendement de réseau de la structure régionale sur les thématiques suivantes : utilisation du SIG pour le suivi de la recherche de fuites, recensement des lotissements… Lyonnaise des Eaux
Dysfonctionnements biologiques dans les stations d’épuration françaises : état des lieux IRSTEA
Suivi en continu des orthophosphates en Seine SIAAP
Building the basis of an integrated water quality system with 5 development projects implemented in 5 Woredas of Eastern part of Tigray region, Ehtiopia ADCS (ONG)
Analyse comparative des programmes de surveillance DCE à l’échelle de l’Union Européenne ONEMA
Développement d'un tableau pour le dimensionnement et chiffrage (investissement et exploitation) de stations d'épuration adaptées aux petites collectivités IRH-conseils
Modélisation hydrologique du bassin versant de Sucy-en-Brie dans le but de quantifier le transport des polluants LEESU
Mobilité et transformation du Chrome dans les sédiments de mangrove de la baie de Vavouto LGE
Responsables pédagogiques - - -
Secrétariat - -